Etape 5 :

Des signes de résurrection :

Nous pouvons déjà aujourd'hui discerner dans nos vies des signes de résurrection, des moments où l'amour est à l'oeuvre et triomphe. S'en rendre compte fortifie notre foi.

Des signes de résurrection étape 5Des signes de résurrection étape 5

Diapo :  Dieu est la vie étape 5Dieu est la vie étape 5

Matériel à préparer :
- jalon collectif : des feutres, de la peinture pour écrire des mots sur les montants du vitrail
- lumignons et grosse bougie
- éventuellement, pour la prière, banderole :
Paul aux Romains 15,13

"Que le Dieu de l'espérance vous comble de joie et de paix dans la foi, afin que vous débordiez d'espérance par la puissance de l'Esprit Saint."

 

Images 3 2


À l'étape précédente, nous avons entendu que Jésus, lumière du monde, nous promet une vie éternelle, pleine et véritable en Dieu dans l'amour. Inviter les enfants à évoquer des éléments découverts à l'étape précédente (le rite de la lumière, le baptême, etc.). Puis, poursuivre en disant : Cette vie en Dieu qui nous est promise est déjà effective, déjà là dans nos vies d'aujourd'hui. Nous n'avons pas à attendre la mort pour y goûter. Nous pouvons déjà repérer dans nos vies des signes de résurrection, des moments où l'amour de Dieu est à l'oeuvre.

Inviter les enfants à prendre leur document aux pages 3 à 7 et à se rappeler les témoignages découverts à l'étape 2. Il laisse les enfants redire avec leurs mots les choix pour la vie qu'ils avaient repérés chez ces témoins.
Puis il ajoute : Là où il y a « plus de vie », là où l'on se bat pour que la vie soit plus belle, les chrétiens y voient un signe de résurrection. L'amour de Dieu est à l'oeuvre.

Inviter ensuite les enfants à contempler les vignettes des pages 15 et 16 de leur document en se demandant: Quels signes d'espérance, de résurrection, peut-on y lire ? Ils peuvent raconter les situations auxquelles ils pensent.

Proposer aux enfants d'écrire sous chacune de ces situations un verbe qui signifie ce qui est en train de se passer et qui est pour eux synonyme de résurrection : se lever, marcher, vivre, voir, pardonner, consoler, être libéré, reprendre souffle, admirer, etc.


À chaque eucharistie, le discernement des signes de résurrection se nourrit lorsque les chrétiens font mémoire de la mort, de la résurrection de Jésus, annoncent sa venue, l'avènement de son royaume éternel et peuvent prendre part à sa vie éternelle :

- À l'offertoire, ils présentent le pain et le vin en disant : « Tu es béni, Dieu de l'univers, Toi qui nous donnes ce pain, fruit de la terre et du travail des hommes. Nous te le présentons, il deviendra le pain de la vie. Tu es béni, Dieu de l'univers, Toi qui nous donnes ce vin, fruit de la vigne et du travail des hommes. Nous te le présentons, il deviendra le vin du Royaume éternel. » page 98

- Après le récit du dernier repas de Jésus, l'assemblée dit: « Nous proclamons ta mort Seigneur Jésus, nous célébrons ta résurrection, nous attendons ta venue dans la gloire. » C'est l'anamnèse (voir Seigneur, apprends-nous à prier, p. 121).

- Après avoir communié, l'assemblée est invitée à prier par ces paroles, par exemple : « Fais fructifier en nous Seigneur l'eucharistie qui nous a rassemblés : c'est par elle que tu formes dès maintenant, à travers la vie de ce monde, l'amour dont nous t'aimerons éternellement. Par Jésus Christ ton fils, notre Seigneur... » (Prière après la communion du 2e jeudi de l'Avent).

AnamnèseAnamnèse


Pour aller plus loin en famille : Inviter les enfants à repérer dans le livret de messe de Magnificat junior toutes les références à la résurrection et à la vie éternelle, le moment où l'assemblée fait mémoire de la mort et de la résurrection de Jésus Christ.

Magnificat juniorMagnificat junior


 

Jalon collectif :


Chaque enfant choisit un verbe à écrire sur les montants du vitrail : Ce sont des verbes qui expriment les signes d'espérance, de résurrection qu'ils ont trouvé au cours de ce module trouvés plus haut.


 

Inviter les enfants à se placer devant le vitrail illuminé par les différents lumignons et à tracer sur eux le signe de croix.


 Soit :
• Dire : Aujourd'hui, déjà, depuis notre baptême, nous sommes ressuscités avec Jésus Christ.
Son amour est à l'oeuvre dans nos vies. C'est notre foi qui nous donne de pouvoir le reconnaître dans tel ou tel événement.

Si la maturité du groupe le permet, il peut proposer à ceux qui le désirent de partager à partir de ce qui a été écrit dans le carnet de vie. Sinon, il peut aussi évoquer le nom des témoins découverts à l'étape 2 ou rappeler les situations ayant servi de base d'échange à cette étape. Chanter les couplets 1 et 4 de Jésus, tu es vivant (CD piste 4, document enfant 20).
L'adulte conclut la prière en disant: Nous te disons merci, Seigneur, pour ce nouveau regard que ton amour nous donne sur ce qui s'est passé. Nos vies se révèlent à nous plus profondes et plus belles comme la trace ineffaçable de ton passage. Entraînés par tous ceux qui nous ont précédés et qui vivent en toi, nous osons dire: Notre Père...

Soit :
• Chanter le couplet 1 et le refrain de Jésus, tu es vivant (CD piste 4, document enfant 20).
• Lire le texte de Jean 2019b-20 dans Parle, Seigneur, ta Parole est un trésor page 396
• Laisser résonner cette parole en silence puis prier : "Seigneur Jésus, en t'accueillant, nous 
sommes habités par ta Paix et ta Joie. Nous te rendons grâce pour les signes de résurrection présents dans nos vies. C'est la vie éternelle reçue au jour de notre baptême qui se déploie. Seigneur, tu es vraiment le Dieu de la vie. Entraînés par tous ceux qui nous ont précédé et quiv ivent en toi, nous te disons : Notre Père...

• La prière se termine par une bénédiction :
Si l'animateur n'est ni un prêtre, ni un diacre, il prononce cette bénédiction en traçant son signe de 
croix sur lui-même ( et non en direction du groupe comme le fait le prêtre au moment de l'envoi à la fin de la messe ) .


« Que le Dieu de l'espérance NOUS remplisse, NOUS qui croyons, de joie et de paix parfaites, afin que NOUS débordions d'espérance par la puissance de l'Esprit Saint.


 

Images 1Relecture du module :
Au cours de ce chemin nous avons d'abord regardé dans nos vies les moments de joie et les moments 
difficiles. Dans ces moments difficiles nous avons repéré ce qui permet de ne pas être écrasé par la tristesse. Nous avons ensuite découvert Jean-Christophe qui malgré les difficultés, choisit la vie. Puis, nous avons écouté dans le récit biblique deux rencontres où Jésus donne la vie. Nous avons admiré la mosaïque où Jésus ressuscité, tire de la mort toute l'Humanité. Enfin nous avons prié autour du cierge Pascal, signe du Christ ressuscité qui nous relève de la mort et avons regardé dans nos vies les signes de résurrection où l'amour de Dieu est déjà l'oeuvre.

Retour à l'accueil